English version

Désordre

tiroir

« Dis Fifi quand est-ce que tu le sors ton tissu ? Et ton blog, tu n’y viens plus ? Et les nouvelles pochettes surprises, c’est pour quand ? Un nouveau tuto, ça serait bien, non ? Et ce mail envoyé il y a si longtemps ? Et aussi… »

Je sais. Je fais ce que je peux, mais voilà, mon emploi du temps est à peu près aussi rempli que mon tiroir !
Il va falloir faire un peu de rangement…

The Commission Project

charlie-by-paul-ferney

charlie-by-pferney

A l’heure où on fait tant de photos qu’en on oublie souvent de les imprimer (Susie s’étonne même de découvrir de temps en temps qu’on a « des photos en papier » !), l’idée de Paul Ferney est très tentante : donnez-lui une photo que vous aimez, il en fera un tableau unique.

C’est le principe de « The Commission Project » : il détermine à l’avance le nombre de tableaux qu’il compte peindre et il les réalise dans l’ordre d’arrivée. Comme Paul Ferney a beaucoup de talent, les places partent comme des petits pains.
J’ai été très tentée et en décembre dernier, j’ai eu la chance de recevoir une de ses toiles avec mon Charlie qui a bien grandi.
Je vous en parle parce qu’une nouvelle session vient d’ouvrir et il reste encore quelques places pour un envoi en mai, profitez-en !

Save the date

super-girls

C’est une jolie histoire que celle du Super Market…
Au départ, il s’agissait juste de copines qui parlaient d’organiser une vente. Mais déjà il y a 3 ans, il y avait tant de ventes de créateurs partout et tout le temps qu’on s’est dit qu’il fallait faire plus qu’une vente : une fête ! Avec des créateurs bien sûr, mais aussi de la musique en live, des danseurs, des ateliers, un endroit pour boire un coup, une cabine à faire des photos… Rien qu’à imaginer tout ça, la fête avait déjà commencé !

motif-super-market2

Après le premier Super Market, on a mis des jours à redescendre de notre petit nuage, il a paru évident à tout le monde qu’il y en aurait un deuxième. Puis un 3ème… pour lequel la fête a déjà commencé puisque nous sommes en plein préparatifs !
On travaille, n’allez pas croire… mais qu’est ce qu’on rigole aussi !  On s’est retrouvé la semaine dernière pour préparer une petite vidéo qui est en cours de montage. En attendant, Mili s’est amusé avec les photos , regardez… et surtout retenez la date !

logo-super-market

Photographie de Valérie Archeno.

Mots doux

affiche-ce-soir

Après un mois de décembre passé au milieu des motifs, j’avais envie de m’exercer à autre chose et l’idée m’est venue de prolonger la petite série d’affiches entamée ici.
J’aime bien les affiches, c’est moins intimidant à mettre au mur qu’un tableau, et surtout ça peut parler !

Celles que vous voyez aujourd’hui me semblaient particulièrement adaptées à cette journée de Saint Valentin que je vous souhaite douce et tendre.

affiche-ny1

affiche-personnalisable2

Cette dernière affiche est personnalisable ! Il vous suffit de préciser les mots à faire figurer dans le bandeau rouge (il peut être allongé si besoin) au moment de passer commande. Vous pouvez aussi envoyer un mail ici


Format 32 x 45 cm. Papier couché mat 250 g.
Précisez le modèle choisi (et l’éventuelle personnalisation pour l’affiche n°3) en cliquant sur « Ajouter des instructions particulières pour le vendeur ». Les frais de port ne sont pas inclus dans le prix de l’affiche. C’est plus économique au cas où vous en voudriez plusieurs… (Pour une autre destination que la France, envoyez un mail).

On ne sait jamais…

philtre-damour-fifi-mandirac5

Quelques gouttes de philtre d’amour (à boire ou à sentir), ça pourrait être utile bientôt, non ?


Boîte en carton (4,8 x 3,2 x 1,9 cm) contenant un petit flacon.
Frais de port vers la France métropolitaine inclus.(Pour une autre destination, envoyez un mail)

Anthology

012

Le numéro 6 du magazine Anthology est sur le point de paraître, et je n’ai même pas encore pris le temps de vous parler du numéro 5 dans lequel figure ma maison…
Anthology est vraiment un beau magazine, de ceux que l’on garde comme un beau livre. Il n’est malheureusement pas (encore) distribué en France et c’est pour ça que je vous met l’article en entier ici.

En bonus, je vous livre quelques photos supplémentaires qui me font du bien, parce que si vous voyiez l’état de la maison en ce moment (nous sommes en plein  travaux), c’est une autre histoire !

004

036

070

076

Visitez aussi le blog d’Anthology qui réserve plein de jolies découvertes…

Photos de Claire Curt.
Merci à Anh-Minh Le et à Anne Ditmeyer.

Vous reprendrez bien des petits pois ?

obliteration-room

L’exposition qui lui était consacrée à Beaubourg vient de s’achever mais j’ai quand même envie de vous parler de Yayoi Kusama.
Vous vous en doutez, c’est son obsession des petits pois qui a d’abord attiré mon attention. Mais à y regarder de plus près, son obsession est moins légère que la mienne (moi, je trouve ça joli, c’est tout…). L’obsession de Yayoi Kusama a pour origine des hallucinations qu’elle avait quand elle était petite fille et qui lui ont fait réaliser que sa  »vie est un pois perdu parmi des milliers d’autres pois ». C’est ce constat qui guide depuis sa démarche.

Une autre exposition lui est consacrée en ce moment à Brisbane (si vous avez raté celle de Beaubourg, ça ne sera pas facile vous rattraper avec celle-là : Brisbane, c’est en Australie ! ). Elle y a installé une pièce toute blanche.

obliteration-room-before

Et elle a prévu des gommettes multicolores qui sont distribuées aux visiteurs. Ce sont eux qui viennent « oblitérer » (pour reprendre ses mots) la pièce. Regardez le résultat, c’est assez jouissif !

obliteration-room-1

olbliteration-room-2

Moi, je trouve que c’est aussi un peu la preuve que chaque petit pois a un rôle à jouer…

Photos de Mark Sherwood, de stephenk1977 et de Stuart Addelsee