English version

Habits de fête…

imgp3821.JPG

Un peu de lecture

C’est en prenant cette photo de mes nouveaux serre-livres chinés le week-end dernier que j’ai réalisé que les livres qu’ils serrent parlent un peu de moi :

livres.jpg

Le premier est « Les robes de ma vie » de Ilene Beckerman. J’aime beaucoup ce petit livre, ce n’est pas que je sois fan des illustrations que je trouve un peu maladroites, mais j’aime bien la façon qu’a l’auteur d’associer un moment de vie à chacun des vêtements qu’elle a dessinés.
J’ai la même façon de fonctionner et j’aurai aimé avoir cette idée, je vous aurais dessiné le pyjama avec un dauphin que je portais quand j’ai eu la varicelle, la robe très « new-look » de mes 18 ans, ou encore la robe rose que j’ai porté tout cet été…

Le second livre parle encore de mode, tiens ! Ce sont les dessins de la période « Fashion » d’Andy Warhol. Finalement, c’est l’époque où il était illustrateur que je préfère…

Le troisième est « Sara Midda’s South of France: A Sketch Book« . J’ai acheté ce petit livre à New-York dans une jolie librairie au pied des tours jumelles, il y a bien longtemps donc… J’ai craqué pour la belle promesse qu’est sa couverture si jolie, et en l’ouvrant je n’ai pas été déçue…

Les 2 livres suivants sont là, parce que je suis dedans !

Celui qui suit est tout un programme : « Le secret des enfants heureux ». Qui dit mieux ?

Juste à côté, c’est « Toi et Moi » de Paul Géraldy. J’ai trouvé ce livre en brocante. J’aime la calligraphie du titre, la simplicité de ses poèmes et les jolies gravures qui les illustrent…

Ensuite, vient « Made in love » de Sacha Goldberger. Un livre de photos pas neuneu sur les bébés, la naissance, les papas, les mamans…

Le dernier c’est « Rita et Machin », un coup de coeur découvert chez ma voisine qui est une amie de l’illustrateur. Je me suis empressée d’aller acheter la collection entière ! De toutes façons, je n’ai jamais su résister aux livres pour enfants…

Bien sûr, il manque l’essentiel, ce sont les vrais livres de littérature, mais ceux là sont sur ma table de chevet…

Bruxelles ma belle…

… sont des mots qui vont très bien ensemble, très bien ensemble !

bruxelles.jpg

Un froid polaire sous un ciel bleu, de l’art sur les murs et un chien vivant dans une vitrine, c’est ma carte postale de Bruxelles.
J’en profite pour partager deux coups de coeur : le Pacific Café Hôtel et Lucien Cravate, une petite boutique de brocante que j’ai eu envie d’acheter en entier !

Ouvrez la cage aux oiseaux !

Après avoir semé des fleurs et des pois partout maintenant c’est de petits oiseaux dont j’ai envie. Il y en a sur la bannière de mon blog, sur ma dernière série de cartes postales et à mon avis ce n’est qu’un début…
Ceux que j’ai découverts sur le site d’Ann Wood sont irrésisitibles :

3birdsgroup2.jpg

3-oiseaux.jpg

Malheureusement malgré leur prix, ils sont aussi difficiles à attraper que des vrais : sitôt mis en vente, sitôt épuisés. C’est peut-être mieux comme ça, car c’est bien connu : les oiseaux sont mieux en liberté !
Que cela ne vous retienne pas d’aller visiter son univers si charmant… pendant que moi, je m’envole vers Bruxelles ! A mardi…

Plaisir d’offrir, joie de recevoir…

… ou de garder pour soi !
Voici les premières pochettes-surprises en vente sur ce blog :

surprises-07-12.jpg

Vous ne saurez pas ce que j’ai mis dedans, sinon c’est pas rigolo !
Mais, attention, il n’y en aura pas pour tout le monde…

(Les frais de port sont inclus dans le prix, c’est plus simple comme ça )

bouton-6-50-fini.jpg

Sans tout vous dévoiler, voici un petit aperçu de ce qu’il y avait dans ces pochettes :

imgp4193.JPG

La vie, c’est très drôle,
si on prend le temps de regarder

Ca pourrait être ma devise mais cette phrase n’est pas de moi. Elle est de Jacques Tati. Le génial auteur de plein de films mais surtout de « Mon oncle ». J’ai vu et revu ce film quand j’étais petite, et je ne me lasse toujours pas de le revoir. Tout me plait, la musique, les décors, aussi bien celui du vieux quartier de l’oncle que celui de la villa moderne des Arpel. Je ris à chaque fois que Madame Arpel allume sa fontaine, et à chaque fois qu’elle l’éteint parce que le visiteur n’est que l’oncle ! Mais la scène qui m’a le plus marquée, c’est celle où une nuit, la villa si moderne prend visage humain grâce à ses fenêtres qui deviennent des yeux :

villa-arpel.jpg

J’ai retrouvé le même plaisir quand je suis tombée sur ces photos qui elles aussi illustrent bien « ma » devise :

gaziniere.jpg

jumelles.jpg

scie.jpg

Il y en a plus à voir et là, mais on pourrait faire aussi un jeu : envoyez-moi vos photos avant fin janvier et j’offre une surprise à l’auteur de la photo la plus étonnante. Ca vous dit ?

Robert aux mains d’argent

paper-cut-2.jpg

Je viens enfin de mettre un nom sur l’auteur de ces merveilles croisées sur des couvertures de livres aussi bien que sur des vêtements signés Paul Smith. Ce magicien c’est Robert Ryan , l’homme qui vous transforme une feuille de papier toute bête en dentelle poétique.
C’est délicat, drôle, et surtout très beau. Cette technique du papier découpé me rappelle les « papel picado » que j’avais rapporté du Mexique, et me donne envie de les ressortir pour remplacer les traditionnelles décorations de Noël…