English version

Tag Archives: Madeleine Project

Madeleine project

Jacques et Chichou L

« Voilà plus de deux ans que je veux raconter cette histoire. Alors je vais tenter de le faire ici cette semaine. »
« Quand j’ai loué mon appartement, la bonne surprise c’est qu’il y avait une cave, mais le propriétaire ne savait pas ce qu’il y avait dedans. »
« C’était la cave n°16. Il n’avait plus la clé non plus. J’ai scié le cadenas. »
« La cave était pleine d’affaires. Celles de la vieille dame décédée après 20 ans dans cet appartement. »
« Dans la boîte aux lettres, une publicité pour une mutuelle m’apprend qu’elle s’appelait Madeleine. »
« Elle n’a pas de descendant, alors je téléphone à l’unique lien de cette femme, selon le propriétaire : son filleul. »
« Au téléphone il me dit qu’il avait mandaté une entreprise pour vider l’appartement, elle a semble-t-il oublié la cave. »
« Les affaires de sa marraine ne l’intéressent pas, il me dit d’en faire ce que je veux. »
« J’ai donc une cave pleine des affaires de Madeleine. Dont personne ne veut. Je vais m’y plonger pour tenter d’en savoir un peu plus sur elle. »

C’est par ces phrases (des tweets en fait…) qu’en novembre dernier commence le Madeleine project de Clara Beaudoux.
Au fil des ouvertures de boites et valises, en même temps que Clara, on fait connaissance avec Madeleine qui serait aujourd’hui centenaire. On découvre son visage, son métier, son amour, ses collections, ses petits riens qu’elle a conservé et qui sont autant d’indices dans ce qui ressemble à une enquête…
C’était la saison 1 (oui, c’est aussi addictif qu’une série !).
Dans la saison 2 qui a commencé la semaine dernière, Clara Beaudoux est allée à la rencontre des gens qui l’ont connue : ses anciens voisins, les gens de son quartier. L’enquête continue et petit à petit c’est Madeleine revient à la vie…

L’histoire de cette rencontre entre ces 2 femmes qui ont vécu dans le même appartement, Madeleine qui serait aujourd’hui centenaire et Clara 31 ans, deviendra bientôt un livre. Et comme un clin d’oeil à la façon dont tout a commencé, il sera édité par les Editions du Sous Sol. Il parait que c’est le hasard…

La photo du billet ne provient pas du Madeleine Project… Il s’agit de mon grand-père Jacques et de ma grand-mère que j’appelais Chichou. Son nom de jeune fille était Mandirac. Je vous l’avais présentée ici.