English version

Tag Archives: photographie

Gilbert Garcin

L'échange

« L’échange »

Je ne vais pas vous faire croire que je connais Gilbert Garcin depuis longtemps parce que j’ai entendu parler de lui seulement quelques heures avant d’aller voir son exposition à la galerie Detaille à Marseille… Mais j’ai tellement aimé ce que j’ai vu, qu’à mon tour, j’ai envie de vous en parler.

L'ambitieux

« L’ambitieux »

Gilbert Garcin a passé la première partie de sa vie à diriger une entreprise de luminaires à Marseille. Quand l’heure de la retraite a sonné, il s’est cherché une occupation, et s’est découvert un peu par hasard une passion et surtout un talent pour la photographie.

Sauver la nature

« Sauver la nature »

Sa façon de procéder est d’une simplicité enfantine. Sur la terrasse de son appartement, studio improvisé, Gilbert Garcin se photographie, seul d’abord, avant d’associer sa femme aux saynètes. Leurs silhouettes, fixées sur négatifs dans des pauses étudiées, sont ensuite tirées, découpées puis intégrées à des décors de sable ou de papiers collés – bricolage de petites mises en scène artisanales alliant des éléments miniaturisés. Il assemble ou juxtapose images et accessoires dont l’échelle est tronquée à la prise de vue. Du travail « à l’ancienne » où Photoshop n’a pas sa place…
Le résultat, plein d’humour, de poésie ou de lucidité, est souvent comparé à Magritte.

L'arbre qui voulait voir la mer

« L’arbre qui voulait voir la mer »

Avoir raison

« Avoir raison »

Alors qu’il connait un grand succès dans le monde, il est moins connu en France. En 20 ans de carrière, l’exposition de la galerie Detaille (jusqu’au 11 juillet) n’est que la 2ème dans sa propre ville !
Si vous êtes à Paris, il est également exposé en ce moment à la galerie Camera Obscura (jusqu’au 12 juin).

Pour en (sa)voir plus, il y a son site et son blog.

C’est beau

FrozenFlowers001

FrozenFlowers002

FrozenFlowers005

Jon Shireman s’est amusé à plonger des fleurs dans de l’azote liquide pour les rendre solides avant de les briser. Le résultat est surprenant…

C’est la fête

SebanadoFete1

SebanadoFete2

SebanadoFete3

Sebanado a fait les photos de la page d’accueil de la boutique en ligne, et que vous avez vues ici et . Il expose sa série « C’est la fête » en ce moment à Paris dans la jolie boutique Territori.

« C’est la fête » par Sebanado chez Territori 86, rue de Charonne 75011 Paris.
Du mardi au samedi de 11h30 à 19h30.

Kourtney Roy

Kourtney Roy 3

Kourtney Roy 1

Kourtney Roy 4

Kourtney Roy 2

Kourtney Roy travaille beaucoup pour la mode et la publicité, mais ce que je préfère dans son travail, ce sont ses autoportraits aux mises en scène à la fois familières et mystérieuses.
La plus jolie définition que j’ai lu au sujet de ses photos, c’est que ce sont des films à image unique. Exactement, ce que j’aime dans la photographie…

Elle expose sa série « Ils pensent déjà que je suis folle » au BAL jusque dimanche soir.
Je serais vous, j’irais voir !

C’est beau

KauffmanDesertHouse-SlimAarons

J’ai envie d’être invitée à cette fête !

Photo de Slim Aarons.

C’est beau

Waves

Photo de Sebanado.

C’est beau

Luis Gonzalez Palma1

Luis Gonzalez Palma2

Photos de Luis Gonzalez Palma. La suite de la série est ici