L’école buissonnière

imgp8413.JPG
dscf3634.JPG

imgp8461.JPG
imgp8503.JPG

“Mais F., pourquoi ne travailles-tu pas ?”

“Mais, si je travaille”, répondit-il/elle. “Je fais provision de soleil pour l’hiver, quand il fera froid et sombre. Je fais provisions de couleurs pour l’hiver gris.”

couv-frederic.jpg

Et voilà comment le Frédéric de Leo Lionni me déculpabilise de cette dernière bouffée d’été respirée la semaine dernière à Marseille…
Maintenant : au travail !

10 Commentaires

  1. Par Emilie
    Posté le 06 Oct 2008 à 10:40

    Tu as bien raison! j’ai fais l’inverse de toi, je suis allée respirer la grisaille parisienne (faut bien de temps en temps…) résultat je suis malade.

  2. Posté le 06 Oct 2008 à 04:32

    Ah bah ça me déculpabilise aussi d’être partie quelques jours tout à coup! Merci 😉

  3. Posté le 06 Oct 2008 à 07:57

    miam jplongerais bien…

  4. Posté le 06 Oct 2008 à 09:11

    la première photo est magnifique!

  5. Posté le 07 Oct 2008 à 09:53

    hébé ça y est chuis déprimée!!!!!!!! ici il pleut tous les jours (je vous laisse deviner ma situation géographique!)

  6. Posté le 07 Oct 2008 à 10:30

    T’as raison p’tite fourmi, l’hiver est long 🙂

  7. Posté le 08 Oct 2008 à 10:36

    dommage que tu ne sois pas passée dans ma petite boutique……
    (aujourd’hui, il pleut, il pleut à Marseille!!!!!)Laurence

  8. Posté le 22 Oct 2008 à 08:47

    oh je reconnais l’endroit!
    chez le belge dans la calanque de Marseilleveyre!
    quand je pense que c’est tout bonnement une partie du 8ème arrondissement de Marseille, je me mets à rêver!

  9. Par Fifi
    Posté le 22 Oct 2008 à 11:35

    Sissi : oui, c’est bien ça ! Le bout du monde en pleine ville… Ca laisse rêveur…

  10. Posté le 14 Nov 2008 à 05:33

    j’adoore ce bouquin!

Comments are closed.